Historique

sans-titre-3-3.jpg

Fondée officiellement en 1927, l'Union Sportive de Hindisheim fut dirigée par Jospeh MEYER, son premier Président. Le jaune et noir sont le couleurs de l'équipe pionnière conduite par Léon BOTTEMER sur le Stade de l'Almend, au coeur de la forêt du village. Il est à noter que 115 clubs disputaient le championnat d'Alsace d'alors contre près de 600 aujourd'hui.

Les jeunes villageois n'attendaient pas le démarrage officiel des compétitions régionales en 1920 sous l'éffigie de la FFF. En effet, dès 1914, les Alphone, Georges et Michel MEYER, Edouard SCHNEIDER, Nicolas SCHAAL ainsi que plusieurs joueurs d'Erstein évoluaient sur un terrain à côté de Stade de l'Almend. Le capitaine était déjà Léon BOTTEMER et la présidence assurée par Joseph SPISSER.

A partir de 1929, l'Union Sportive est successivement présidée par Albert KNAPP, Eugène SPISSER et Joseph FREYD. Les joueurs firent briller les couleurs de l'USH en gravissant successivement les échelons jusqu'en Division d'Honneur.

C'est à cette période que la section Athlétisme prit son essor. De beaux succès auréolèrent l'USH grâce à Henri HATTEMER en vitesse, Georges MEYER au marteau et Charles HERTRICH au disque. les meilleurs athlètes rejoignèrent des clubs d'envergure supérieure comme l'US Huttenheim (Paul KNAPP, Victor HATTEMER et Antoine MEYER).

Après la Libération, de nombreux anciens reprirent du service à l'USH. Tous, malheureusement, n'étaient plus présents lorsque le Président Auguste RETZ fit l'appel.

Joseph SCHNEIDER passa le flambeau à Xavier BRUCKERT en 1947, lequel dirigea les destinés du club jusqu'en 1952 où il fut remplacé par Jospeh DRENTEL. Trois équipes évoluaient sous les couleurs "Jaune et Noir" d'antan.

 En 1958, Jean WENDLING donna le relais à Joseph GLASSER, qui assura le poste presque une décennie. Le terrain était toujours aussi éloigné sans accès routier. L'échauffement se faisait sur les 2 kms de sentier en forêt accèdant à l'Almend (surtout par temps de pluie, n'est-ce-pas les anciens !!).

En l'année 1967, sous la présidence de Léon LUDWILLER, l'équipe fanion monte en 2ème Division sous la houlette des entraineurs Georges REMETTER et Pierre ECKEL.

Une nouvelle ère démarre en 1969. René MEYER, le plus jeune président président de l'histoire de l'USH fut intronisé et battait le record de longévité à ce poste : 10 ans. Il eut l'honneur de présider l'inauguration de Stade de l'Andlau le 20 juillet 1972. Mr EHM, député, coupa le traditionnel ruban tricolore sous les regards de Mr BAPST, Conseiller Général et Louis SCHMITT, Maire de Hindisheim, Mr HERMANN, Président de la LAFA ainsi que de nombreuses personnalités communales et régionales. Le club-house, érigé selon les plans gracieusement élaborés par Gérard BRUCKERT, est devenu la fierté de tous les membres ayant retroussé les manches durant de nombreux week-ends de l'année écoulée. Et ce n'était point terminé!...

1977, année blanche et noire. L'équipe reléguée en 3ème Division se faisait pardonner la saison catastrophique en se hissant jusqu'à la Finale de la Coupe du Crédit Mutuel, où elle succombait avec les honneurs devant Rhinau à qui elle concéda 5 buts. Dans la foulée, elle parvint en 16ème de Finale de la Coupe d'Alsace. Les équipes plus huppées comme Erstein, Barr, Châtenois en firent les frais.

Le sommet de cette année 1977 était atteint par les festivités organiséees en commémoration du 50ème anniversaire de l'Union Sportive. De nombreux fidèles assistaient à la messe célébrée en plein air par Mr le curé A. ROEHRIG. René MEYER accueillait Yves MULLER, Président de la LAFA, Mr KOENIG, Directeur Départemental Jeunesse et Sport, Jean Paul NOTHISEN, Maire de HIndisheim, Marcel LAUGEL, Président des Séniors au niveau de la Ligue. C'est à ce dernier que revint l'honneur de remettre les médailles en or à Gérard BRUCKERT et Léon LUDWILLER et en argent à Joseph GLASSER et en bronze à Charles BINNERT, Lucien FOESSEL, Charles KLINGLER, René MEYER, Bernard WENDLING, Paul et Robert ZAEGEL. La journée fut réhaussée par les prestations musicales du Cercle St Etienne et de la Société de Musique Espérance.

La politique des jeunes commence à porter ses fruits puisque successivement, les équipes Pupilles et Minimes en 1976 et Cadets en 1977, se retrouvent championnes de leur groupe respectif.

 En 1978, l'USH se dotait d'une salle de réunion de 140 m² accolée au club-house. L'équipe porte-drapeau en profitait pour remonter en 2ème Division faisant la fierté de leur entraineur Jeannot KRETZ. A l'USH, la pelle et la pioche se manient aussi aisément que le ballon.

En 1980, Gérard BRUCKERT prit la relève et vit s'affirmer l'équipe féminine devenant de plus en plus compétitive sous la houlette de Jean-Louis WINUM, leur entraineur et de Elisabeth FREYD, leur toujours souriante capitaine. Chez les séniors, les entraineurs comme Francis HUSSELSTEIN ou Jean-Marie LANG ont marqué leur passage par leurs compétences et leur esprit sportif.

1984 verra Bernard WENDLING prendre le flambeau à la direction de la grande famille des footballeurs. Tout en continuant à évoluer dans l'équipe première, il prend à coeur l'organisation du club bien structuré et encadré par les dirigeants compétents. Ses objectifs sont ceux de tout son Comité :

  • politique des jeunes à outrance,
  • esprit sportif avant tout,
  • bénévolat et tolérance,
  • maintien de l'équipe au niveau actuel, qui est une condition primordiale pour la santé morale et financière de notre société dans les conjoncture actuelle 

Sans titre 2

Date de dernière mise à jour : 21/10/2014